Vous êtes ici : Accueil » Coutumes » Les poupées de fertilité

Jolie Baby shower

Les poupées de fertilité

La fécondité féminine est une des bases de la société africaine : c’est la maternité qui assure la continuité de la communauté, du village. Aussi est-elle primordiale. Pour favoriser la fertilité des femmes, des poupées de fertilité sont utilisées depuis la nuit des temps. Elles sont recherchées pour leurs vertus protectrices. Elles sont portées par les femmes dans leur dos, enroulées dans leurs vêtements, avant leur mariage et pendant leur grossesse. La plus connue est la poupée Ashanti (royaume de Ghana, à ne pas confondre avec le Ghana actuel).

L’origine du rite

Une ancienne légende raconte qu’une jeune femme du peuple Ashanti (Afrique de l’Ouest), appelée Akua (« née un mercredi ») avait des difficultés à avoir un enfant (« Ba »). Elle alla consulter un guérisseur, qui lui recommanda de faire sculpter un petit enfant de bois, de le porter, le nourrir, et le traiter comme s’il s’agissait d’un vrai enfant. En l’apercevant avec sa poupée de bois sur le dos, les villageois se moquaient  d’elle : « Regarde l’enfant d’Akua ! » (« Akua Ba »). Qu’à cela ne tienne, Akua finit par tomber enceinte et donna la vie à une jolie fille pleine de santé. Les femmes du village ayant les mêmes difficultés, suivirent son exemple et firent sculpter de petites poupées de bois. Elles les nommèrent Akua’ba (« l’enfant d’Akua ») en son honneur.

Aujourd’hui, les poupées Akua’ba ou poupées de la fertilité Ashanti, sont des statues en bois toujours portées par les femmes enceintes, serrées dans leur pagne, pour avoir de beaux enfants. Dans certaines ethnies, elles sont portées avant le mariage. Ces statues sont une effigie sacrée, qui représente, de manière stylisée, les formes d’un corps féminin. La tête est surmontée d’un cou gracieux, entouré de bijoux en anneaux. L’arcade sourcilière est proéminente avec des yeux et une bouche tout en finesse. Le corps cylindrique est épuré, alors que les seins et le nombril (directement liés à la fertilité) sont saillants. L’esthétique de la statue représente la perfection pour que l’enfant à naître ait ces qualités.

Différentes fonctions selon les ethnies

En fonction des régions, les poupées de fécondité ont certaines variantes. Ainsi, les Nyeleni des Bambara servent à aider les jeunes femmes à concevoir lors de leur première grossesse. Les Biga des Mossi ont un rôle similaire : le père en offre une à sa fille pendant l’enfance, qui l’emportera au domicile de son mari, pour devenir mère à son tour. Elle est considérée comme la réincarnation d’un représentant du monde invisible et susceptible de protéger le bébé contre le Mal. La jeune femme s’en occupe comme d’un véritable nourrisson, allant jusqu’à le porter dans son dos en public. Lors de l’accouchement, il recevra le premier les soins que le nouveau-né obtiendra à son tour : il est lavé, massé au beurre de karité et installé près de sa maman qui lui donne une goutte de lait.

Crédit photo : Afrosomething

En Afrique du Sud, les Ndebele confectionnent des poupées brodées de perles multicolores. Elles sont fabriquées par les grands mères pour leurs petites filles à l’occasion de leur mariage. La tradition veut qu’elles les conservent jusqu’à la naissance de leur troisième enfant puis les remettent ensuite à l’une de leurs filles.

Un objet de décoration

Au-delà de leurs vertus protectrices, l’esthétique des poupées de fertilité en font des objets de décoration contemporaine et ethnique. Les artistes du mouvement cubiste du début du XXe siècle, comme Picasso, ont d’ailleurs trouvé une source d’inspiration dans la plastique et les lignes géométriques de l’Art Africain.

Les poupées de fertilité de Noumbissi Design

Noumbissi est un jeune designer d’origine camerounaise, qui a créé des poupées de fertilité inspirées de la légende d’Akua qu’il a baptisées Aku • Ako. La poupée Aku • Ako est le fruit de la rencontre entre ses inspirations africaines et ses influences japonaises, une sorte de croisement entre les poupées africaines et les poupées kokeshi du Japon. Les poupées kokeshi sont fabriquées depuis 150 ans et sont originaires du nord de l’archipel. Leur fabrication est artisanale. Les kokeshi sont peintes et décorées de fleurs, puis recouvertes de laque. Elles sont à l’origine confectionnées en bois (cerisier, poirier, cornus ou érable). A l’origine, ces poupées représentant des petites filles étaient des jouets pour les enfants des paysans ou des souvenirs pour les touristes. Constituées d’une tête et d’un corps cylindrique, elles symbolisaient le vœu et le désir d’avoir un enfant en bonne santé. Les poupées kokeshi portent bonheur à ceux qui les détiennent, et sont offertes en gage d’amour ou d’amitié.

Les poupées Aku • Ako sont entièrement réalisées à la main : vous pouvez vous en offrir ou les offrir ou comme objet de décoration ou porte-bonheur à une personne qui souhaite devenir maman. Une bonne idée cadeau, originale et artistique, pour soutenir un jeune designer.

Pour en savoir plus sur les poupées Aku • Ako

Pour commander une poupée Aku • Ako (29€), c’est sur Afrikrea

Crédits photos : Noumbissi Design

Partager l'article :

Vous avez aimé cet article ? Cliquez sur "J'aime" pour devenir fan de la page Facebook de "Jolie Baby shower", être informé/e des actualités du site, et découvrir des photos et des liens inédits.

Vous aimerez peut-être :

Joli livre : "Une cuisine du monde pour les bébés", pour initier Bébé aux saveurs d'ailleu...
J'ai testé : la Box d'activités créatives de Créabul
J'ai testé Guest To Guest : un mode de voyage économique et authentique

Tags: , , , ,

Copyright © 2009 Jolie Baby shower. All rights reserved.
Designed by Theme Junkie. Powered by WordPress.
Enhanced by true google 404 wordpress plugin Copy Protected by Chetans WP-Copyprotect.