Vous êtes ici : Accueil » Univers bébé » Idées maternité » Comment bien nourrir bébé avec des petits pots ?

Jolie Baby shower

Comment bien nourrir bébé avec des petits pots ?

Le titre de mon article est un brin provocateur car je sais que de nombreux parents boycottent les petits pots industriels, préférant donner à leur bébé une alimentation exclusivement faite-maison. C’est tout à leur honneur, mais tous les parents (et en l’occurrence les mamans) ne disposent pas du temps et de l’énergie pour cuisiner tous les jours, alors pour celles qui manquent de temps, il n’est pas nécessaire de diaboliser les petits pots pour bébé, au contraire ! Ils peuvent être bons pour lui, à condition de respecter certaines règles, que voici…

Pourquoi les petits pots pour bébé ne sont pas forcément mauvais

Les petits pots pour bébé utilisent les meilleurs ingrédients et font l’objet de contrôles et d’une règlementation très stricte. La culture des fruits et des légumes utilisés par les fabricants est encadrée par des normes et les agriculteurs, sélectionnés avec soin, doivent répondre à un cahier des charges strict : engrais, cycle de culture, récolte et conservation, tout est réglé au millimètre. De ce fait, les petits pots contiennent très peu de pesticides et respectent les normes de l’Alimentation infantile. La réglementation qui encadre l’Alimentation infantile apporte une forte assurance en termes de sécurité des aliments (par exemple, Nestlé certifie des produits avec des taux de pesticides 5000 fois inférieurs à ceux fixés pour les aliments destinés aux adultes ainsi que des taux de nitrates infimes). Il n’y a donc pas d’inquiétude à nourrir bébé avec des petits pots, comme nous l’explique Renate Mayer, responsable marketing de BEBA et maman d’un petit garçon de 2 ans, dans cet article sur l’alimentation de bébé.

Comment bien choisir ses petits pots

Il est recommandé de bien lire les étiquettes et la liste des ingrédients d’un petit pot. Certains sont à éviter…

1. Pas de sel ajouté

Bébé ne digère pas bien le sel. Le sel demande un effort pour ses reins, alors qu’avant un an, ceux-ci ne sont pas matures. Boycottez donc les petits pots salés, au profit des petits pots sans sel ajouté (ils contiennent du sodium, faisant partie des minéraux naturellement présents dans les légumes et les fruits).

2. Peu de sucre

Dans certains petits pots salés, du sucre est ajouté en proportion minime, comme exhausteur de goût ou pour adoucir la saveur de certains légumes tels que la tomate. Essayez de les éviter, et habituez votre enfant à des saveurs acidulées. Privilégiez les préparations sans sucre ajouté. Concernant les desserts, préférez les compotes sans sucre ajouté et les laitages nature. Attention aux petits suisses souvent très sucrés et aux desserts à base de lait de croissance. Il est d’ailleurs recommandé de ne pas donner de desserts sucrés avant l’âge d’un an !

3. Pas de vitamines ajoutées

Une alimentation variée suffit à apporter les vitamines dont un enfant a besoin. Si on cumule des céréales enrichies, des petits pots enrichis et du lait enrichi, on peut arriver à des surdoses. Il est totalement inutile de survitaminer un bébé, cela ne lui apportera rien !

Crédit photo : Nestlé

4. Aromates plutôt qu’arômes

Certains petits pots sont additionnés d’arômes naturels d’origan ou de poivre. Il est préférable d’éviter les petits pots composés d’arômes, il vaut mieux privilégier les herbes aromatiques plus naturelles. D’autant qu’aucun aromate n’est allergisant pour bébé, même le céleri (l’allergie touche surtout les adultes).

5. L’huile de palme

On évitera autant que possible l’huile de palme, huile riche en acides gras saturés : l’huile de tournesol et l’huile de colza sont meilleures pour la santé de bébé. Le ratio idéal serait de l’ordre de 20% d’huile de tournesol (pour la vitamine E, tout en évitant un excès d’oméga-6) et 80% d’huile de colza pour les oméga-3 (dont les bébés ont besoin pour fabriquer les cellules de leur cerveau et de leurs yeux).

6. Des saveurs variées

Il est recommandé de choisir des petits pots avec des saveurs différentes, de varier les recettes afin de diversifier et d’équilibrer l’alimentation de bébé. C’est au cours des deux premières années de sa vie qu’un enfant développe son goût. Alors, autant lui faire découvrir un maximum de saveurs et limiter les goûts fades et uniformes. C’est le moment d’éveiller ses papilles ! Voici un excellent article qui explique comment éduquer un bébé au goût dès la diversification.

Petits pots bio pour bébé : est-ce mieux ?

Les produits bio fournissent sur leur étiquette une information complète sur la composition, la fabrication et l’origine des ingrédients utilisés. Certains ont le label AB (agriculture biologique), ce qui peut rassurer les parents. Les petits pots bio sont composés de produits naturels et sains, mais il n’est pas prouvé que ceux-ci soient de meilleure qualité nutritionnelle que les petits pots classiques. C’est donc essentiellement une histoire de valeurs, chacune de ces catégories présentant des avantages (pour les petits pots classiques, c’est leur coût bien moins élevé).

Mon choix personnel et comment j’ai nourri mon bébé

Je suis une maman active et occupée, alors pour mon bébé, j’ai fait le choix d’alterner les petits pots industriels et le fait-maison. Mes raisons ? Le manque de temps (je préférais m’occuper de lui que passer du temps derrière les fourneaux), le côté pratique (on voyage et on se déplace beaucoup, alors les petits pots, ça aide !), l’envie de ne pas l’habituer qu’au fait-maison (si on ne lui donne jamais de petit pot, surtout dans les débuts, il n’acceptera que le fait-maison et les voyages et sorties deviendront alors très compliqués…).
J’ai donc commencé la diversification en lui donnant des petits pots, parce qu’au début, bébé ne prend qu’une ou deux cuillères (dans le biberon ou directement), donc inutile de cuisiner pour si peu. Ce n’est que quand la diversification était bien entamée que je suis passée aux pots maison quand je le pouvais. J’achetais aussi bien des petits pots classiques que des petits pots bio et je variais les marques. Contrairement aux idées reçues, j’ai commencé avec des compotes et ça ne l’a pas empêché d’adorer les petits pots de légumes par la suite. Mon fils s’est avéré un grand fan des petits pots, alors je n’avais aucune raison de l’en priver. J’ai donc une très bonne expérience avec les petits pots, et même après, quand il a grandi et a pu manger exactement comme nous vers 18 mois/deux ans, il a continué à apprécier les plats cuisinés industriels pour bébé ! Aujourd’hui, à bientôt 5 ans, il est en pleine forme et apprécie de piquer les petits pots de son petit frère… ;-) (qui est par ailleurs allaité et nourri aux bons petits plats de sa grand-mère)

Partager l'article :

Vous avez aimé cet article ? Cliquez sur "J'aime" pour devenir fan de la page Facebook de "Jolie Baby shower", être informé/e des actualités du site, et découvrir des photos et des liens inédits.

Vous aimerez peut-être :

Quel cadeau offrir pour une baby shower ou une naissance ?
Le Belly Painting, l'art pictural des ventres ronds
5 jolies croyances et coutumes autour de la maternité dans le monde

Tags: , ,

Copyright © 2009 Jolie Baby shower. All rights reserved.
Designed by Theme Junkie. Powered by WordPress.
Enhanced by true google 404 wordpress plugin Copy Protected by Chetans WP-Copyprotect.